J’AI DONNÉ MA VIE À SATAN À L’AGE DE 10 ANS

Etant dans une famille non croyante je ne fus pas élevé dans la religion, mais à l’âge de 10 ans j’ai trouvé un livre de sorcellerie dans la bibliothèque. Cela m’a tout de suite attiré, je l’ai caché dans ma chambre et l’ai dévoré. Même si je ne comprenais pas réellement ce que je lisais. J’ai entendu un appel sur ma vie. Alors avec ma foi d’enfant et en me coupant pour signer avec mon sang un pacte, j’ai donné un soir ma vie à Satan.

GUIDÉ ET CONSEILLÉ

Les premières années c’était très agréable, j’avais un pouvoir de diriger les autres, je voyais le monde occulte, parlais avec des démons. Je passais de long moment à être enseigné par les esprits. Ils me disaient quoi faire pour arriver à mes fins. Comment aborder des personnes afin de les influencer/séduire. Je connaissais par cœur des formules et les connaissances occultes. En tant qu’adolescent j’étais comblé !

UN VÉRITABLE SENTIMENT DE SOUFFRANCE

A 18 ans je dirigeais un très grand groupe de personne. Je possédais plus d’une cinquantaine livre d’occultisme. J’avais converti au satanisme beaucoup de monde. Malgré tout, au fond de moi une souffrance grandissait, rien ne me comblait. Ni l’argent, ni le pouvoir, ni les relations. Je mentais, volais, montais les gens les uns contre les autres. Je pensais au suicide et me mutilais avec des ciseaux dans la douche. Je ne me faisais plus aucune illusion. J’ai compris que le monde démoniaque s’était servi de moi pour propager sa volonté. Que j’étais un outil qu’on allait jeter après utilisation.

UN APPEL DE DIEU

J’ai reçu un jour une proposition pour participer à une réunion chrétienne, ce qui pour moi était l’ennemi mortel. Mais j’ai senti un besoin d’y aller. Je connaissais le monde spirituel et le besoin était surnaturel. Toute la soirée je me suis senti mal. J’avais une telle haine du nom de Dieu. Arriver à la fin je voulais voir le pasteur pour lui poser des questions. Pendant plus de 3 heures nous avons parlé. Mon monde fut ébranlé, car j’ai entendu Dieu me parler à travers cet homme. Senti son appel et une promesse d’une vie meilleure.

PASSER D’UN ESPRIT DIABOLIQUE À UN DIEU D’AMOUR

J’ai mis deux mois à me convertir. Le jour où j’ai franchi le pas j’ai senti une opposition terrible dans mon être, et mes relations. Mais une force encore plus puissante m’envahi, un amour que je ne connaissais pas. J’ai senti Dieu ! Il m’a accueilli sans contrat, sans contrepartie. Sans reproche. J’ai eu la révélation que depuis des années il désirait me rencontrer. Il m’a fallu quelques années pour me libérer de tous mes liens et mes habitudes occultes. Depuis, plus de dépression, d’envie de suicide, de mutilation. Je suis libre, membre d’une église locale et j’aime Dieu ! Chaque jour j’ai des nouveaux défis, mais il me parle, me conseille et me porte. Je ne suis plus tout seul. Il est toujours avec moi.

Aucune puissance occulte ou terrestre ne peut empêcher Dieu de nous donner son amour. N’oubliez jamais ! Que Dieu vous bénisse.

Si vous avez la moindre question n’hésitez pas à me contacter.

Alexandre