L’ANNIVERSAIRE DE LA RÉSURRECTION DE JÉSUS-CHRIST.

Ce mois-ci, nous fêterons l’anniversaire de la résurrection de Jésus-Christ. La Pâque pour nous chrétiens, c’est une fête importante. En effet, Jésus-Christ est passé par la mort avant de revenir à la vie. Il n’existe pas de résurrection sans passer par la mort.
Ce fut le passage obligé de Jésus-Christ. De nombreux textes de l’Ecriture en parlent comme celui-ci :
Hébreux 2 :14-15

« Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi ( Jésus-Christ ), d’une manière semblable y a participé, afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est–à–dire le diable, et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage. »
Jésus est mort en tant qu’homme pour l’homme en vue de le sauver de la perdition, c’est-à-dire de la condamnation à être séparé de la présence éternelle de Dieu. Et non seulement pour le futur, mais c’est aussi pour le présent.

Le « présent» signifie que l’homme devenu chrétien d’une manière sincère et profonde expérimente dès lors, une véritable résurrection dans son être intérieur. Il n’est plus sous la crainte du lendemain, plus sous le coup du jugement de Dieu, à cause du péché, car Jésus est devenu son Sauveur et son Rédempteur. Il est accompagné de la puissance du Saint-Esprit qui lui donne en fait, cette vie de ressuscité. En d’autres mots, il devient vivant, spirituellement parlant. Selon l’expression populaire : « Il croque la vie à pleine dent ».

L’image de la pratique du baptême d’eau  est effectivement la symbolique du passage de la mort à la vie. En se faisant baptiser, le chrétien, en s’immergeant dans l’eau et en sortant, s’identifie à Christ qui est mort sur la croix et qui revient à la vie.
En conclusion, pour vivre cette vie de ressuscité, Jésus-Christ indique la voie obligée pour tous ceux qui veulent le suivre à savoir le passage par le baptême d’eau, non pour se faire plaisir, non comme le passeport pour aller au ciel, mais pour lui obéir et  être en accord avec son enseignement, dans lequel il a dit : « …baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit… »
Oui, cette Pâque du Christ est notre fête de tous les jours.

« Christ, notre Pâque ! » Réjouissons-nous avec tous les chrétiens dignes de ce nom qui sont sur la surface de la terre pour célébrez cette fête pascale.
Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !!!!!!!! Alléluia !!!!!
Mekki DRIHEM.